LE GEL POURSUIT SON OEUVRE DESTRUCTRICE

Mardi 6 et mercredi 7 avril, la gelée a frappé durement le vignoble nantais avec des températures proches de -2°C. A Couēron les jeunes plants installés depuis un mois ont été presque tous brûlés. On compte beaucoup sur la sortie du contre-bourgeon, mais les risques de récidive vont perdurer encore pendant presque un mois. Pour l’ancienne plantation les baguettes à fruits maintenues en position verticale ont permis pour l’instant de préserver les bourgeons du gel. Croisons les doigts pour la suite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :